• Angeline

    « Le comble du poète c'est d'être inspiré sans pour autant avoir de muse ! »

    Fabien Blanchot 

     

    Angeline.

     

    Angeline

     

     

    Angeline, m’étonnera toujours…

    Voilà… ma poétesse est de retour !

     

    Qu’il est doux de lire à l’unisson,

    Ce bonheur retrouvé en pleine raison.

    Quand les cris durent,

    Il faut donc que l’écriture

    Soigne en souplesse

    Ce qui nous met en détresse.

    La page blanche reste le miroir

    Et de nos matins et de nos soirs…

    La chatouiller par quelques lignes

    Est toujours un bien beau signe.

    C’est le signe de droit… au bonheur !

     

    Il nous faut jeter l’encre et versifier,

    En restant à l’écoute de nos cœurs

    Toujours maîtres de nos cent papiers !

     

    L*B.

     

    « J’ose…Ma muse, Angeline. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :