• Bravitude

    Bravitude

     

    Bravitude

      

    J'apprends, à chaque instant, de ma langue mère…

    Pivot pleure cent mots perdus, ceux de naguère !

    Le slam, au présent, invente son vocabulaire…

    Comment m'y reconnaître sans abécédaire ?

    Les dictionnaires encombrent mon bureau

    L'orthographe et la syntaxe sont mes bourreaux.

    Qu'une faute grave s'échappe de ma plume,

    Me voilà honteux, encore plein d'amertume.

    A coups de passé simple et de subjonctifs,

    Mon maître d'école m'a donné les amours

    Des verbes au présent et même à l'infinitif !

    Oui, jouer des maux et des mots toujours…

    Ici, la "bravitude" remplace les carabistouilles…

    La forme pronominale, toujours, m'embrouille…

    Et que dire des participes présents,

    Quand la mémoire s'échappe bêtement ?

    Même si le français, me donne des sueurs,

    Laborieusement, je veux pourtant t'écrire…

    Quand l'étranger s'en fait une langue soeur,

    Dans la fraternité des mots, il nous faut… s'aimer !

     

    L*B.

    « Sur la pointe des pieds.Moi, je ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :